Accueil Parcours

 

1922   Naissance le 4 septembre à Vincennes.

1938 - 1943   Elève à l'école des Arts Appliqués à l'Art et à l'Industrie de Paris.

1945   Professeur dans cette même école.

1946   Arrivée à Vallauris, en compagnie de Robert Picault.

1947   Jean Derval les rejoint. Création avec Robert Picault de l'atelier de céramiques "Callis". Les oeuvres de cette période sont souvent des pièces assez lourdes (vases, pots à tabac...) avec des éléments rapportés en fort relief (cordage, oiseaux...)

1950   Exposition de groupe avec Picault et Madoura à Menton. Capron, qui veut obtenir une production régulière et procéder à une diffusion plus large de ses créations passe progressivement du tournage au coulage des pièces.

1952   Après sa séparation d'avec Picault et Derval, Roger Capron acquiert une ancienne fabrique de poterie culinaire provençale, la poterie du Font des Horts, chemin du tapis vert à Vallauris et y ouvre une petite usine de créations en céramique. Il y emploie sept ouvriers et va y développer une petite production en série.

1953   Il expose ces objets destinés aux boutiques cadeaux au salon des ateliers d'art, à la maison de la Chimie, aux côtés de Jean Jouve, Pierlot, Denise Gatard, Jacques Innocenti, Line Vautrin....

Jusqu'en 1965, il crée des pièces de formes coulées très typiques des années cinquante par leurs formes libres: coupes, vases, bouteilles, oiseaux stylisés... Son décor en quadrillage, exécuté en réserves à la paraffine (noir/blanc), puis vivement coloré est caractéristique de sa production.

1954   Médaille d'Or à la Xe triennale de Milan, Italie.

1955   Il épouse Jacqueline Hubin "Jacotte" qui sera sa collaboratrice.

Obtient une médaille d'argent à l'exposition internationale de Cannes, France.

1956   Exposition de panneaux décoratifs dans une galerie à Bruxelles.

1957  L'atelier fabrique des objets décoratifs et utilitaires. Le succès amène Roger Capron à employer une trentaine de personnes.
Exposition à Milan, en présence de son ami, le peintre Ricardo Schweizer.

1958   Il oriente son travail vers une production de carrelage et de panneaux décoratifs. Le décor de la gare maritime de Cannes est le premier jalon important de cette mutation. Il s'agit d'un bandeau céramique base grès cérame de 150 m2, commande de la ville de Cannes, un bâtiment des architectes Georges Buzzi et Guy Lambelin.

Obtient la médaille d'Or à l'exposition Internationale de céramique architecturale, Bruxelles, Belgique.

1959 Panneau décoratif pour le foyer du Théâtre à Nîmes, à la suite de la restauration de ce site par l'architecte Massota.

1960   Panneau pour la maison de l'agriculture à Nîmes. (Architecte Massota)

1963   Dans le domaine conventionnel de la production de carrelage de cette époque, son travail est perçu comme particulièrement novateur. A la tête d'une manufacture de cent vingt personnes, l'artiste abandonne les pièces de forme et développe une production de céramiques d'architecture, activité qui lui permet de conjuguer la fabrication industrielle et la recherche artistique. Il s'agit de carreaux de revêtement muraux et de sols et de panneaux décoratifs dont les thèmes sont divers.Ces éléments présentés à Batimat (salon international de la construction et des industries de second oeuvre, Paris) et à la Cirsaille ( Bologne) constituent le point de départ d'une exportation mondiale. C'est à Batimat que Jean Michel Carré est séduit par la production novatrice de Roger Capron, il s'en suivra une solide collaboration soutenue par la création d'un réseau de dépositaires exclusifs. L'expansion de la fabrique Roger Capron bénéficiera largement de la période reconstruction de l'après-guerre et de l'explosion consommatrice qui s'ensuivit. Une mesure appelée 1% culturel, prise en 1951 pour favoriser la création artistique sur les édifices rebâtis, lui permet de décorer un grand nombre d'édifices publics, dont des écoles, des lycées et des C.E.S. (Lycées de Saint Laurent du Var, Menton, Sisteron, Agen, Bordeaux Villeneuve d'Ornon, Antibes, Beausoleil, Cité des Loisirs à Vallauris).

1965  Prix de l'Académie de l'Architecture.

1968  Prix du Ministère des Affaires culturelles.

En collaboration avec Jean Derval, il crée la décoration céramique de l'hôtel Byblos à Saint-Tropez qui représente l'une de ses plus importantes réalisations. Ce travail l'amène à s'intéresser à la technique du grès. Apparaissent alors le "grès des garrigues" ( feuillage incrusté dans l'argile) et les décors réalisés à l'aide molettes et de poinçons. La réalisation de nombreuses façades et revêtements intérieurs dont les panneaux décoratifs authentiques sont à son actif. Magasins, restaurant l'Orée du Bois à Paris, entrées d'immeubles à Nice, Paris, Nantes, Lyon, Châteauroux (etc...), décoration de l'entrée d'un parking et d'une plage à Monaco.

1969   Poursuit des réalisations en grès. Collections de pièces de forme et nombreux modèles de tables. Il expose à Meuropan et au salon du meuble (renouvellement de modèles deux fois par an). Exposition à Cologne et à Londres.

1970   Il obtient le 1er Grand Prix International de la Céramique alors qu'il emploie 120 personnes dans sa manufacture.

Membre de l'Académie Internationale de la Céramique d'Art - Agrée par le Ministère de la Culture.

1980   Prix spécial d'Architecture.

1982   La situation économique, le développement de la contrefaçon l'obligent à fermer son entreprise. A 60 ans, Roger Capron est contraint de céder les modèles, brevets, procédés de fabrication et sa marque qui est son nom, s'en suit pour lui une longue "traversée du désert".

1986   Décor céramique dans une villa du Cap d'Antibes, maison dite " villa Aujourd'hui " .

1988   Recherche d'une nouvelle ligne chez Marazzi à Sassuolo (Italie). Son désir d'acquerir un" cabinet vénitien" qu'il ne peut s'offrir, l'incite à élaborer un meuble en laque noire dont les portes sont décorées de motifs céramiques.C'est le début des incrustations des éléments céramique dans des panneaux de bois laqué, puis de pièces uniques modelées en ronde bosse de la dernière période de sa vie.

1991 Roger Capron ouvre un nouvel atelier à Vallauris. Secondé par son épouse et coloriste Jacotte et Jean-Paul Bonnet le collaborateur de toujours, tous deux à ses côtés pendant plus de 46 ans.

1993   Première exposition déterminante chez Sassi-Milici à Vallauris, qui exposera ses oeuvres de façon permanente jusqu'en 2006.

Rencontre avec Reinhold Harsch à cette occasion, ce sera le début d'une longue collaboration entraînant de nombreuses expositions.

1994   Exposition chez Etienne Sassi à Paris.

Exposition à Stuttgart, Allemagne.

1995   Exposition à Heiningen, Allemagne.

1996   Esslingen, Allemagne.

Galerie Sassi-Milici, Vallauris, France.

1997   Le Lavoir de Mougins, France.

1998   Stuttgart, Allemagne.

1999   Palais de l'Europe, Menton, France.

Galerie Hammer, New-York, Etats Unis.

Galerie " Le guéridon ", New York, Etats Unis.

2000   Exposition à Ismaning Allemagne.

Exposition à Ismanning, Allemagne.
Exposition à la galerie Guéridon, New-York, Etats- Unis.

2001   Exposition à Oensingen, Allemagne.

A Merzig, Allemagne.
Galerie Sassi-Milici, Vallauris, France.
Galerie Hammer, New-York, Etats-Unis.
Achat d'une oeuvre "L 'Arche" par le Musée National de la Céramique, Sèvres, France.
L'atelier accueille une "nouvelle", Clémence Dancoisne, jeune fille douée qui collaborera jusqu'à la fermeture de l'atelier.

2002  Exposition, galerie Sassi-Milici, Vallauris, France.

Exposition, La Treille Muscade, France.

2003  Rétrospective au Musée National de la Céramique, Sèvres, France.

2004 Musée Magnelli, Vallauris, France.

Galerie d'art contemporain "Imagine", Bordeaux, France.
Sculpture pour l' aéroport de Nice, France.
Galerie Hammer, New-York, Etats-Unis.

2005  Galerie Alain Daudet, Toulouse, France.

Stuttgart, Allemagne.
Musée de la Faïence, Sarreguemines, France.
Petit monument pour la protection des enfants à la Roseraie de la Croisette, Cannes, France.

2006   Exposition galerie Compagnie de la Chine et des Indes, Paris, France.

La Cité d'Or, Saint-Amand-Montrond, France.
Exposition organisée par Paola Lombroso, galeire Gombert, Paris, France.
Galerie Sassi-Milici, Vallauris, France;
Fribourg, Allemagne.
Stuttgart, Allemagne.
Galerie Horizon, Hermance, Suisse.

Il décède le 8 novembre 2006.


2007    Exposition à Contes, France.

Exposition à Valbonne, France.

2008    Exposition à Schloss Meersburg, Allemagne.

Exposition à Biot, France.

2009    Exposition " Les Capron, sculptures, céramiques " villa Domergues, Cannes, France.

2010    Exposition à la galerie Hebert. Paris, France